Les familles entendues sur le projet GIPED AFA

Les familles entendues sur le projet GIPED AFA

Accompagnement post-adoption

Accompagnement post-adoption

AFA-GIPED le regroupement est ajourné

AFA-GIPED le regroupement est ajourné

Une réforme de l’Agence Française de l’Adoption dangereuse et inadaptée

Une réforme de l’Agence Française de l’Adoption dangereuse et inadaptée

Rencontre avec Carmen Maria Véga

Rencontre avec Carmen Maria Véga

Réforme AFA-GIPED, revue de presse

Réforme AFA-GIPED, revue de presse

Le profil des enfants adoptés à l'international

Le profil des enfants adoptés à l'international

Réforme AFA-GIPED, première tentative rejetée

Réforme AFA-GIPED, première tentative rejetée

4ème fête des enfants adoptés en Haïti

4ème fête des enfants adoptés en Haïti

AFA-GIPED Lettre ouverte au président de la république

AFA-GIPED Lettre ouverte au président de la république

Échecs de l'adoption, réussite de la presse

Échecs de l'adoption, réussite de la presse

Conférence santé des enfants adoptés à Nantes

Conférence santé des enfants adoptés à Nantes

L'adoption

Bruno Perreau - France InterLa tête au carré - Mathieu Vidard

avec la psychanaliste et psychologue DIANE DRORY et Bruno PERREAU auteur du livre "Penser l'adoption"

Une émission diffusée en janvier 2012 sur France Inter qui nous livre un intéressant double regard sociologique et psychologique.

Nombre de psys ont ausculté les blessures des enfants adoptés et les difficultés des familles adoptantes. Mais qu'en est-il de ces enfants parvenus à l'âge adulte ? La blessure originelle de l'abandon a-t-elle cicatrisé grâce à l'amour de la famille adoptive et au sentiment de filiation qu'elle a fait naître ? Ou, au contraire, est-elle toujours à vif, et ce d'autant plus quand il y a des secrets de famille ? Pour les adoptés, le sujet est sensible. Beaucoup craignent que l'étiquette d'enfant abandonné ne leur colle à la peau. Comme si, pour la société, cela faisait d'eux des êtres à part, marqués dans leur chair.

 Dans le sillage des débats sur la bioéthique, les politiques de la filiation ont promu un profil psychologique de famille fondé sur le modèle de l'hétérosexualité féconde et sur la stricte distinction des rôles paternel et maternel. L'intérêt de l'enfant réside désormais dans la capacité à lui signifier ses origines, de sorte que pèse sur les parents adoptifs une présomption de dangerosité. Une notion a même été inventée de toutes pièces pour accompagner ce phénomène : la parentalité. Celle-ci désigne la capacité à être un bon parent et constitue le sésame des évaluations conduites par les travailleurs sociaux. S'est ainsi développée une gouvernance pastorale de l'adoption qui porte moins sur les pratiques familiales que sur les identités au sein de la famille.

 

 

Diane Drory est l'auteure de « le complexe de Moise ; Paroles d'adoptés devenus adultes » Editions DE BOEK.

Bruno Perreau est professeur en « French Studies » au MIT (Massachussetts Institute of Technology), chercheur associé à l'Université de Cambridge et membre du comité scientifique du programme Presage de Science Po. Il est l'auteur du livre "Penser l'adoption".


Emission diffusée sur France Inter le 12 janvier 2012

Ajouter vos commentaires

0
conditions d'utilisation.

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé