invitation à participer à un projet de recherche

invitation à participer à un projet de recherche

UN ARRÊT RASSURANT DE LA COUR DE CASSATION

UN ARRÊT RASSURANT DE LA COUR DE CASSATION

Pupille

Pupille

Invitation du MASF à sa réunion du 9 février 2019

Invitation du MASF à sa réunion du 9 février 2019

Nouvelle tentative du gouvernement de fusionner l'AFA et le GIPED

Nouvelle tentative du gouvernement de fusionner l'AFA et le GIPED

Le MASF a perdu une de ses fondatrices

Le MASF a perdu une de ses fondatrices

Les adopté.e.s se réapproprient la narration

Les adopté.e.s se réapproprient la narration

Un angle mort des politiques publiques de la jeunesse

Un angle mort des politiques publiques de la jeunesse

Pour une contribution du MASF aux débats du CCNE

Pour une contribution du MASF aux débats du CCNE

Encore moins, encore mieux !

Encore moins, encore mieux !

Appel à candidature pour le Pérou

Appel à candidature pour le Pérou

Appel à candidature pour Haïti

Appel à candidature pour Haïti

Supprimer l'adoption individuelle ne fait pas l'unanimité

Michèle TabarotJulie SAULNIER - L'Express - 12 janvier 2011

L'adoption individuelle, qui représente 40% de l'adoption internationale, est vouée à disparaître. De plus en plus de pays d'origine, comme la Russie, y sont opposés. Parfois, et c'est le cas en Haïti, c'est la France qui décide de l'interdire car elle doute de l'adoptabilité des enfants. Qu'elle vienne des pays d'origine ou de la France, la suppression programmée de l'adoption individuelle doit se faire progressivement. L'Agence française de l'adoption (AFA) et les Organismes autorisés pour l'adoption (OAA) n'ont en effet pas les moyens de répondre en l'état aux demandes des adoptants. La priorité est donc de renforcer leurs effectifs.

Supprimer l'adoption individuelle ne fait pas l'unanimité

 

Ajouter vos commentaires

0
conditions d'utilisation.

Commentaires

  • Aucun commentaire trouvé

Actualités du web

Twitt @doption

by acls us